La France au Nigéria Ambassade de France à Abuja
fontsizeup fontsizedown

 français    English  
Accueil » Relations franco-Nigerianes

Relations franco-Nigerianes

  • > Présentation et historique

    La Démocratie retrouvée

    Après avoir connu depuis l’indépendance en 1960, plus de trente années de régime militaire, le Nigeria a fait le choix de la démocratie en 1999 ; choix qu’il a confirmé à l’occasion des élections de 2003, puis des scrutins d’avril 2007 avec l’arrivée du président YAR’ADUA, et de 2011 qui a vu l’élection de Goodluck Jonathan.

    Pour la première fois dans l’histoire de la Fédération nigériane, des administrations civiles ont succédé à des administrations civiles.

    Depuis le retour de la démocratie, les relations diplomatiques entre la France et le Nigeria connaissent une nouvelle vigueur. La visite du président Jacques CHIRAC au Nigeria en 1999 fut la première d’un Chef d’Etat étranger, quelques mois après l’avènement du régime civil.

    Les présidents OBASANJO et CHIRAC qui se sont rencontrés à plusieurs reprises avaient tissé des relations d’amitié, qui correpondaient aussi à un processus de renforcement des relations entre les deux pays.

    Pour sa part, le président Umaru YAR’ADUA, peu de temps après sa prise de fonction, a été l’hôte du sommet du G8 qui s’est déroulé en Allemagne, en juin 2007, où il a pu s’entretenir avec les principaux leaders du monde et rencontrer le président Nicolas SARKOZY.

    L’année 2008 fut marquée par la visite en France du président YAR’ADUA et la signature à Paris d’un accord de partenariat stratégique entre nos deux pays.

    Dans le cadre du suivi de ce partenariat, en mai 2009, le Premier ministre, M. François FILLON s’est rendu au Nigeria. Il a rencontré les autorités Fédérales à Abuja. A l’heure ou "les militants" du MEND menaçaient d’abattre des hélicoptères, le Premier ministre a emprûnté ce moyen de transport pour visiter des installations pétrolières aux alentours de Port-Harcourt.

    Suite au décés, le 6 mai 2010, du président Umaru Mussa YAR’ADUA, son vice président, Goodluck Ebele JONATHAN, a été investi président par intérim et maintenu la densité des relations bilatérales.

    Goodluck JONATHAN a ainsi rapidement rencontré le président Nicolas SARKOZY en marge d’un sommet de l’Union Africaine. Il s’est ensuite rendu au sommet Afrique France de Nice. Les deux hommes se sont revus à Yamoussoucro, à l’occasion de l’investiture du président Ouattara. La résolution démocratique de la crise en côte d’Ivoire couronnait ainsi une coopération sans faille sur le sujet entre la France et le Nigeria.

    Investit par son parti, le People Democratic Party (PDP), en janvier 2011, Goodluck JONATHAN a remporté les élections présidentielles d’avril 2011.

    Le ministre des affaires étrangères français, M. Alain JUPPE, s’est rendu au Nigeria les 11 et 12 novembre de la même année. Pour témoigner la solidarité de la France face aux violences terroristes, le ministre d’Etat s’est rendu à Kano pour y rencontrer les autorités locales et dialoguer avec des étudiants.

    Cette visite a été suivie par celle du président JONATHAN à Paris, le 25 novembre 2011, invité par le forum des hauts investisseurs (HCII). Le président nigérian, accompagné de nombreux ministres, s’est entretenu avec le président SARKOZY, pour parler notamment de la situation de sécurité dans le sahel.

  • > Visites bilatérales

  • > Accords et traités

Liens utiles

Facebook Twitter Google+ Storify Youtube Dailymotion Flickr RSS