Cérémonie de restitution de 2 fragments d’une statuette Nok

Le 18 mai 2016, s’est déroulée une cérémonie de restitution par la France au Nigéria de deux fragments d’une statuette Nok exportée illégalement hors de ce pays.

JPEG - 32.5 ko
Ambassador of France to Nigeria Denys Gauer and Alhaji Lai Mohammed, Nigerian Minister of information and culture

Cette cérémonie a eu lieu en présence de Denys Gauer, Ambassadeur de France au Nigéria et de Alhaji Lai Mohammed, Ministre nigérian de l’information et de la culture.
Organisée à l’occasion de la journée internationale des musées, cette cérémonie a permis à l’Ambassadeur de France au Nigéria de rappeler l’importance du patrimoine culturel pour les générations futures. Il a aussi rappelé que la France a signé et ratifié, au même titre que le Nigéria, la convention de l’UNESCO de 1970 et que dans ce cadre notre pays est engagé dans la lutte contre les importations illégales de biens culturels et d’artefacts.
Ces deux fragments, interceptés en 2008 lors d’une enquête des douanes sur une cargaison du Togo aux États-Unis en transit en France, ont été expertisés par Mme Hélène Joubert, conservateur du patrimoine au Musée du Quai Branly à Paris. Elle a conclu que ces fragments appartenaient à la culture nok et provenaient du centre du Nigeria. Leur datation se situe entre env. 100 av. J.-C. et env. 260 ap. J.-C.

JPEG - 1 Mo
The NOK statuette

Dernière modification : 23/05/2016

Haut de page