L’Ambassadeur

JPEGMesdames, Messieurs, chers compatriotes,

« Le Nigeria n’est pas seulement une grande puissance économique, mais aussi une grande démocratie. » Cette phrase, écrite par le Président Hollande dans sa lettre au Président Jonathan après les récentes élections, illustre le pas franchi par le pays en matière de gouvernance démocratique et d’un fonctionnement politique plus transparent et plus apaisé. Dans le même temps, l’organisation terroriste Boko Haram a subi de sérieux revers au cours des dernières semaines et a été repoussée vers ses sanctuaires forestiers, en attendant qu’elle soit définitivement mise hors de nuire.
Le Nigeria est donc aujourd’hui, en dépit de difficultés financières conjoncturelles liées à la baisse des revenus pétroliers, dans une position idéale pour reprendre la marche en avant vers le développement et l’amélioration du niveau de vie de ses habitants.
Et la France entend se tenir à ses côtés et construire avec lui un partenariat stratégique, pour lutter contre le terrorisme par la coordination régionale, dans la logique du sommet de l’Elysée en mai dernier, et pour renforcer résolument nos relations économiques. C’est ce que le Président Hollande a dit au Général Buhari lorsqu’il l’a appelé pour le féliciter dès le lendemain de son élection. Il l’a aussi invité à se rendre en France très rapidement.
C’est dans ce contexte très favorable que j’ai moi-même pris mes fonctions à Abuja. Il nous faut à présent créer les conditions pratiques, avec une nouvelle ambassade l’an prochain à Abuja et une remise à niveau de notre dispositif à Lagos, pour intensifier le dialogue politique et sécuritaire bilatéral, de même que pour offrir les meilleurs services à nos compatriotes. J’entends aussi être très à l’écoute de nos entreprises pour accroître leur présence. Avec enfin l’espoir qu’une amélioration durable de la situation sécuritaire permette d’attirer plus de talents au Nigéria et de circuler plus librement, donc de nouer plus de contacts à travers les 36 Etats de la Fédération.

Abuja, Avril 2015

Denys GAUER

BIOGRAPHIE

Denys GAUER, né le 19 février 1955

Diplômé de l’Institut d’études politiques de Strasbourg et de l’École nationale d’administration

Carrière

- Septembre 2014 - février 2015 : Envoyé spécial de la France pour la Libye

- 2011-2014 : Ambassadeur de France en Iraq

- 2009-2011 : Secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, en charge de la Conférence des ambassadeurs, en charge de la Conférence sur l’accès à l’énergie nucléaire civile

- 2006-2009 : Ambassadeur de France en Jordanie

- 2003-2006 : Ambassadeur en charge de l’environnement et du développement durable

- 1999-2003 : Ambassadeur de France en Guinée (et en Sierra Leone 2000-2003)

- 1996-1999 : Ministre-Conseiller (ambassade de France à Moscou)

- 1981-1996 : Affectations diverses dans les services diplomatiques, notamment Tokyo, Lima, directeur-adjoint pour l’Europe centrale et du Nord, conseiller technique au cabinet du ministre de l’Industrie et du plan

Décorations françaises

Légion d’Honneur (officier)
Ordre national du Mérite (chevalier)

Dernière modification : 29/04/2015

Haut de page