Nouvel article

SELECTION DES NOUVELLES DE L’A.F.P.
DU 23 AOUT 2007

AFP-MATIN-ACTUALITE

LE POINT DE L’ACTUALITE A 04H45 (02H45 GMT)

PARIS, 23 août 2007 (AFP) - Voici le Point de l’actualité du jeudi 23 août 2007.

DEFENSE : NICOLAS SARKOZY INSTALLE LA COMMISSION DU LIVRE BLANC

IMMOBILIER : POSSIBLES NOUVELLES DEDUCTIONS POUR LES FUTURS ACQUEREURS

FONCTION PUBLIQUE: EFFECTIFS ET SALAIRES, LE CONTENTIEUX S’ALOURDIT

FOOT/SLOVAQUIE-FRANCE : COURTE VICTOIRE ENCOURAGEANTE DES BLEUS

— -

DEFENSE : NICOLAS SARKOZY INTRONISE LA COMMISSION DU LIVRE BLANC.

Nicolas Sarkozy installe cet après-midi à l’Elysée la commission chargée de rédiger d’ici à mars 2008 le Livre blanc qui engagera la politique de défense de la France pour les quinze années à venir, dans un contexte de forte pression budgétaire.

+ Cette commission de 35 membres sera présidée par Jean-Claude Mallet, un énarque normalien qui fait figure d’homme de l’art après avoir occupé plusieurs fonctions clef dans le domaine de la défense.

+ Selon la lettre de mission adressée à M. Mallet par le président Sarkozy, chef constitutionnel des armées, l’objectif est de "définir un concept de défense globale de notre pays et de ses intérêts".

+ A la différence du Livre blanc rédigé en 1994 et désormais daté, le nouveau aura "vocation à être actualisé régulièrement" pour pallier une obsolescence inéluctable.
+ M. Sarkozy y réaffirme sa volonté de "maintenir et conforter un effort de défense d’environ 2% du PIB", comme il s’y était engagé pendant la campagne. A plusieurs reprises cependant depuis son élection, le chef de l’Etat a affiché sa volonté de "remettre à plat" les programmes d’équipement des armées, relevant en particulier les doublons européens.

+ Le "livre blanc" devra être prêt "début mars 2008" et être "précédé d’un point d’étape à la fin de l’année 2007".

— -

IMMOBILIER : POSSIBLES NOUVELLES DEDUCTIONS POUR LES FUTURS ACQUEREURS.

Les nouveaux acquéreurs d’une résidence principale pourraient finalement bénéficier d’aides supplémentaires, après le rejet la semaine dernière par le Conseil constitutionnel des déductions d’intérêts d’emprunts contractés avant l’élection de Nicolas Sarkozy.

+ Le chef de l’Etat a en effet affirmé hier à la presse régionale que ces déductions seraient en revanche accrues pour les nouveaux acquéreurs.

+ "Je transforme un ennui en opportunité. Les déductions d’intérêts seront plus importantes pour les nouveaux propriétaires", a dit le président cité par La Provence.

+ "L’opportunité, c’est d’accroître très nettement les primes que nous avions initialement prévues aux nouveaux acquéreurs", a-t-il ajouté, cité par La Nouvelle République.

+ Dans un entretien au Monde, le Premier ministre François Fillon indiquait mardi que la ministre de l’Economie Christine Lagarde proposerait demain "un dispositif complémentaire qui élargira les incitations pour les acquéreurs d’un logement".

+ Les déclarations de M. Sarkozy laissent penser que le gouvernement pourrait donc utiliser cette somme pour proposer une déductibilité supérieure aux 20% initialement prévus, ou relever les plafonds fixés par la loi.

— -

FONCTION PUBLIQUE : EFFECTIFS ET SALAIRES, LE CONTENTIEUX S’ALOURDIT.

La suppression de 22.700 postes dans la Fonction publique d’Etat en 2008 alourdit le contentieux entre gouvernement et syndicats de fonctionnaires, qui exigent toujours avant la fin de l’année une négociation salariale pour 2007 avec une hausse substantielle du point d’indice.

+ Le gouvernement, qui a annoncé fin juillet le non-remplacement d’un fonctionnaire sur trois partant à la retraite, double ainsi pratiquement le nombre de suppressions de postes de 2007 (12.000).

+ La coupe annoncée marque cependant un recul par rapport aux promesses de Nicolas Sarkozy, qui prévoyait le non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux (sur les 68.411 agents partant à la retraite en 2008). Cet objectif est désormais affiché pour la fin du quinquennat.

+ L’Education nationale sera notamment amputée d’environ 11.000 postes, selon son ministre de tutelle, Xavier Darcos. Le ministère de l’Economie est également très touché, avec deux agents sur trois non remplacés, tandis qu’à l’inverse, l’Enseignement supérieur et la Recherche sont épargnés, et que 1.600 postes seront créés à la Justice.

+ Mais avant de décider d’une action, les fédérations de fonctionnaires, qui se concertent actuellement, attendront le discours du président de la République fin août. Celui-ci devrait redire aux fonctionnaires qu’ils seront "moins nombreux", mais "mieux payés".

+ Les quatre conférences prévues avec les syndicats de fonctionnaires à partir de septembre, sur le pouvoir d’achat, les missions de la Fonction publique, le dialogue social et les parcours professionnels, ne semblent pas de nature à apaiser leur grogne.

— -

FOOT/SLOVAQUIE-FRANCE : COURTE VICTOIRE ENCOURAGEANTE DES BLEUS.

La France a profité du retour de Thierry Henry, qui n’avait plus joué avec les Bleus depuis le 7 février, pour réussir sa rentrée internationale en amical en Slovaquie (1-0) avec un but du néo-Barcelonais qui envoie ainsi un signal fort à 17 jours d’Italie-France.

+ Au passage, l’ancien Gunner s’est offert un frisson supplémentaire en se rapprochant, avec ce 40e but en 93 sélections, à une réalisation du record de Michel Platini chez les Tricolores (41 buts).

+ En ouvrant la marque sur un coup-franc rapidement tiré qui a laissé les Slovaques stupéfaits (1-0, 39e minute), Henry a aussi exorcisé un vieux démon de l’équipe de France, dont le péché mignon était d’encaisser des buts sur coup de pied arrêté. Le sélectionneur Raymond Domenech, qui n’a cessé que répéter que "si la France prend des buts sur coup de pied arrêté, elle en marque aussi sur cet exercice", a pu apprécier.

+ Les Slovaques, eux, une fois repris leurs esprits, ont vivement protesté auprès de l’arbitre, arguant qu’Henry n’avait pas attendu le coup de sifflet pour le tirer. Mais ce but était logique pour Henry, qui s’était mis en jambes à coups d’occasions nettes passant de peu à côté (25e, 34e) ou finissant dans les gants du portier slovaque (28e, 34e). Et il aurait pu rejoindre Platini à la 76e minute.

— -

IRAK : 14 SOLDATS AMERICAINS TUES EN HELICOPTERE, NOUVEAUX ATTENTATS.

Quatorze soldats américains ont trouvé la mort hier dans un accident d’hélicoptère au Nord de Bagdad, alors que deux kamikazes ont fait exploser leurs véhicules faisant au moins 24 morts et des dizaines de blessés.

+ Dans le même temps, le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki, accusé à Washington et à Bagdad d’être incapable de réconcilier les différents groupes politiques et ethniques pour stabiliser son pays, a reçu une nouvelle marque de soutien du président américain George W. Bush.

+ Selon l’armée, la chute de l’hélicoptère dans la zone d’opération de la "Task Force Lightning", dont le Quartier Général est à Tikrit, bastion sunnite au Nord de Bagdad, aurait été provoquée par une défaillance technique et non par des "tirs hostiles".

— -

AFGHANISTAN : DEUX SOLDATS CANADIENS ET LEUR INTERPRETE TUES.

Deux soldats canadiens et leur interprète afghan sont morts hier au sud-ouest de Kandahar suite à l’explosion d’une mine sous leur véhicule.

+ Deux journalistes de Radio-Canada et un autre soldat canadien ont aussi été blessés lors de l’incident, selon l’armée et la chaîne publique.

+ Le convoi dans lequel se trouvaient les soldats du 22e Royal régiment de Québec, leur interprète et les deux journalistes, a touché une mine à 18H19 (heure locale) à une cinquantaine de kilomètres au sud-ouest de Kandahar.

— -

SOKALIQUE : SARKOZY FERA TOUT POUR QUE LE PROCES AIT LIEU EN FRANCE.

Nicolas Sarkozy a assuré hier à Plouescat (Finistère) qu’il ferait "tout" pour que le procès des responsables du cargo kiribatien qui a provoqué la mort d’un marin-pêcheur breton "ait lieu en France", mais a ajouté qu’il n’était "pas sûr d’y arriver".

+ Le président de la République s’exprimait devant la presse, avant d’assister à l’enterrement de ce patron-pêcheur, Bernard Jobard, tué après que son bateau, le Sokalique, eut été violemment heurté, dans la nuit de jeudi à vendredi derniers, par un cargo battant pavillon des îles Kiribati.

+ "J’ai voulu être là pour manifester la solidarité de la Nation à l’endroit du monde de la pêche. J’ai voulu également dire combien je suis choqué qu’on puisse se comporter de cette façon", a affirmé M. Sarkozy.

+ Le cargo, l’Ocean Jasper, doit rester à Brest pour la durée de l’enquête sur le naufrage du Sokalique.

— -

DOM : FILLON ASSURE GUADELOUPE ET MARTINIQUE DE LA SOLIDARITE NATIONALE.

François Fillon a affirmé hier la "solidarité" de la nation avec la Martinique et la Guadeloupe, s’engageant à ce que les effets du cyclone Dean y soient "totalement effacés" dans quelques mois, et promettant de revenir s’en assurer à la fin de l’année.

+ Arrivé la veille à Fort-de-France, le Premier ministre a effectué dans la matinée un survol du Nord de la Martinique en hélicoptère, où il a pu mesurer l’ampleur des dégâts causés vendredi par l’ouragan (toits arrachés, bananeraies dévastées...), avant de se rendre dans la commune de Rivière-Pilote (sud).

+ Les procédures pour la déclaration de catastrophe naturelle sont engagées et les dossiers des communes sinistrées seront examinés le 22 septembre.

— -

VAL D’OISE : ARRESTATION D’UNE ANCIENNE MEMBRE DES BRIGADES ROUGES.

Une ancienne membre des Brigades Rouges italiennes, Marina Petrella, réclamée par les autorités de Rome, a été interpellée mardi dans le Val-d’Oise et placée hier sous écrou extraditionnel après vingt ans de cavale.

+ Mme Petrella, 53 ans, a été arrêtée à Argenteuil lors d’un contrôle routier et présentée hier au parquet de Pontoise qui l’a incarcérée en attendant une éventuelle extradition, à la suite d’une demande d’arrestation provisoire délivrée par les autorités italiennes.

+ Marina Petrella a été condamnée le 6 mars 1992 en son absence par la cour d’assises d’appel de Rome à la réclusion à perpétuité pour avoir tué un commissaire de police et grièvement blessé son chauffeur, à Rome en 1981, ainsi que pour séquestration d’un magistrat, vol avec arme et attentats. Sa condamnation est devenue définitive le 10 mai 1993.

— -

ECO : PARIS MET LA PRESSION SUR LA BCE POUR EVITER UNE HAUSSE DES TAUX.

Le gouvernement a relancé sa pression sur la Banque centrale européenne afin d’éviter un nouveau relèvement des taux d’intérêts en septembre, une attitude immédiatement battue en brèche par la BCE mais aussi par le président de l’Eurogroupe, Jean-Claude Juncker.

+ "J’attends les futures décisions de la BCE, en soulignant combien l’inflation est à un niveau particulièrement bas en Europe", a déclaré le Premier ministre François Fillon au détour d’une longue interview au journal Le Monde.

+ La phrase, sibylline, constituait un message à l’intention de l’institut monétaire européen. Alors que celui-ci remonte régulièrement son taux directeur depuis décembre 2005, en arguant de tensions inflationnistes, la France souhaite qu’il renonce au nouveau tour de vis quasi-programmé pour sa réunion du 6 septembre, dans le contexte actuel de crise financière.

AFP-MATIN-METEO

LE TEMPS

TOULOUSE, 23 août 2007 (AFP) -

La pluie sera encore au rendez-vous sur une majeure partie du pays aujourd’hui, à l’exception de l’Est et de la région Rhône-Alpes qui bénéficieront de la clémence des cieux.

La dépression toujours centrée sur l’ensemble du pays se comblera lentement. Elle donnera un temps encore pluvieux en début de journée. Les pluies seront soutenues du sud-ouest au massif central jusqu’au sud Bourgogne avec des orages des Landes au Pays basque. Nuages, courtes éclaircies et averses se succèderont dans une ambiance automnale. Au sud de la Garonne, les averses, ponctuellement orageuses, seront soutenues, voire fortes par moments, notamment sur la région des Pyrénées Atlantiques placées en vigilance en raison des fortes pluies attendues. Sur la Bretagne, quelques éclaircies apparaîtront. Les averses seront plus rares dans l’après-midi. Les températures maximales ne dépasseront pas 17 à 21 degrés sur ces régions.

De l’Est de la Lorraine et de l’Alsace au Jura jusqu’à l’Est du Rhône, la matinée sera agréable et ensoleillée. Dans l’après-midi, le temps se gâtera à l’ouest, avec l’arrivée des nuages et des averses. Seuls la plaine d’Alsace, l’extrême sud-est et la Corse garderont un ciel plus variable malgré les averses. Les températures maximales atteindront 22 à 24 degrés, avec des pointes à 25/26 de l’Alsace à la Provence et à la Corse.
Le vent du nord sera moins fort mais sera encore sensible le long de la Manche et en Bretagne.

Les températures minimales, sans grand changement, iront de 11 à 15 degrés en général avec des pointes à 17 en Corse./.

Dernière modification : 23/08/2007

top of the page