Projet franco-allemand de soutien aux populations déplacées

Le nord-est du Nigeria est chaque jour davantage confronté à une grave crise humanitaire causée par les conflits et les odieuses attaques terroristes. Cette situation est à l’origine de très nombreux déplacements de populations, notamment dans les Etats de Borno, Yobe et Adamawa. Les besoins psychosociaux des populations déplacées ne cessent d’augmenter à mesure que l’instabilité perdure. Les victimes sont directement exposées à la violence et aux séparations familiales. Les capacités des acteurs locaux à leur fournir un soutien psychosocial sont dépassées.

JPEG
le président nigérian Goodluck Jonathan avec les ministres des affaires étrangères français et allemand, Laurent Fabius et Frank-Walter Steinmeier, lors de leur visite à Abuja en Octobre 2014 (© © picture-alliance / dpa / B .von Jutrczenka)

C’est dans ce contexte que les ministres français et allemand des Affaires étrangères, Laurent Fabius et Frank-Walter Steinmeier, ont annoncé pendant leur visite conjointe à Abuja le 27 octobre 2014 que leurs deux pays apporteraient un concours à l’action de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) en faveur des populations déplacées dans les Etats de Borno et d’Adamawa. Le montant global de la contribution franco-allemande avoisine les 550 000 €. Cette somme sera notamment utilisée pour des activités favorisant la socialisation des victimes, un système de soutien dans les camps pour déplacés, et une assistance spécifique pour les personnes souffrant de troubles psychologiques.

Plus d’informations :
- sur le soutien aux personnes déplacées
- la visite conjointe des ministres français et allemand
- les missions allemandes au Nigeria

Dernière modification : 12/02/2015

Haut de page